Prothèse testiculaire

Blank
A qui s’adresse la prothèse testiculaire

La prothèse testiculaire est proposée à partir de la fin de la puberté et jusqu’aux âges les plus avancés, pour corriger une bourse vide.

Les prothèses testiculaires existent en différentes tailles, permettant de s’adapter au mieux l’anatomie de chacun. Si aucun testicule n’existe, deux prothèses peuvent être implantées.

La consistance de cette prothèse est identique à celle du testicule. L’enveloppe de la prothèse est composée de silicone qui est très bien toléré par l’organisme. La prothèse peut rester en place de nombreuses années voire toute la vie.

Comment se passe une prothèse testiculaire

Préparation

Une hygiène quotidienne suffit la semaine qui précède l’opération. Une douche plus propre avec un savon antiseptique prescrit par le chirurgien et délivré en pharmacie est nécessaire la veille au soir de l’intervention

Une dépilation des poils du pubis plutôt qu’un rasage est nécessaire quelques jours avant l’intervention.

L’entrée à la clinique se fait 2h avant l’intervention.

 

Anesthésie

Loco-régionale (rachi-anesthésie du bas du corps, par une injection dans le dos) ou générale.

 

Opération

Elle est réalisée au bloc opératoire. Ici plus qu’ailleurs, l’hygiène est essentielle car l’implantation d’un corps étranger est sensible à l’infection. L’incision de la peau se fait à la naissance de la bourse, au dessus du plis de l’aine. La prothèse est fixée dans la bourse. La cicatrice sera masquée par les poils pubiens et deviendra ainsi pratiquement invisible.

 

Durée de l’intervention

Environ 30 minutes.

 

Séjour à la clinique

Le départ est possible le soir de l’intervention, accompagné.

Après une prothèse testiculaire

La douleur est très modérée.

Le pansement peut être retiré 5 jours après l’intervention. Aucun pansement ne sera ensuite nécessaire. Le port de slip ou de boxer est conseille par rapport aux caleçons, pour maintenir le scrotum serré, jouant ainsi un rôle de suspensoir, pendant 15 jours.

Les fils de suture se résorbent complètement en un mois et demi. Il n’est donc pas nécessaire de les enlever.

Les rapports sexuels sont déconseillés pendant 2 semaines.

Les bains sont déconseillés pendant 2 semaines et remplacés par des douches.

Une consultation de contrôle est prévue à un mois de l’intervention.

Résultats de la prothèse testiculaire

Les résultats esthétiques sont habituellement satisfaisants. La prothèse peut être changée si besoin. La même incision serait reprise et les mêmes modalités s’appliqueraient.

Aspects administratifs de la prothèse testiculaire

Prise en charge

Prise en charge par la Sécurité sociale.

Complément possible de prise en charge par la Mutuelle.

Arrêt de travail

De 7 à 10 jours en fonction du travail, pris en charge par la Sécurité sociale.

Complications de la prothèse testiculaire

La liste des complications se veut exhaustive et donc longue, au risque d’inquiéter inutilement le lecteur alors que celles-ci sont rares.

 

Hématome des bourses
Il peut être volumineux et gênant mais se résorbe spontanément en trois semaines à un mois.

Infection
Lorsqu’il existe un hématome, il faut surveiller la température et un traitement antibiotique sera proposé en cas de fièvre. D’autre part, si la fièvre ne tombe pas ou si une inflammation du scrotum autour de la prothèse s’aggrave, il peut s’agir d’une infection de la prothèse qu’il faudra alors enlevé. Une nouvelle implantation pourra être proposée à partir de 6 mois plus tard.

Douleur testiculaire chroniques
Elles sont rares pouvant conduire jusqu’à l’ablation la prothèse.

Une question ?

4 + 10 =